Les gîtes   
 Mariage    
 Moutons  
 Historique  
 Nous suivre  


Landujan vient du breton "lann" et de Saint Tujean, abbé breton. Landujean est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Médréac. Le nom de cette paroisse semble dire qu'elle fut à l'origine placée sous le patronage de Saint Tujean, abbé breton dont on fait la fête en Cornouaille le 1er février; elle honore cependant comme patron, depuis fort longtemps, Saint Tudin, autre solitaire breton, compagnon de Saint Corentin, et dont la fête tombe le 9 mai. C'est, au reste, une paroisse fort ancienne et dans la possession de laquelle fut confirmé le Chapitre de Saint-Malo, en 1181, par le pape Luce III.


Au commencement du XVIIIème siècle, le recteur de Landujan, nommé à l'alternative, jouissait d'un tiers des dîmes de sa paroisse ; le reste était possédé par des seigneurs laïques ; il déclara en 1730 n'avoir qu'un revenu net de 600 livres. Mais en 1790 le recteur, M. Fleury, fit la déclaration suivante de son bénéfice : le presbytère avec son jardin, — et la dîme à la trente-sixième gerbe sur presque toute la paroisse, divisée alors en quatre traits: le Bourg, le Boullay, la Chesnaye et Lespel, rapportant 1 700 livres. Toutefois les charges étaient: la pension d'un vicaire, 350 livres, les décimes, 114 livres, l'entretien du presbytère, 60 livres. Le bon recteur y ajoutait 200 livres pour l'entretien du chanceau et 200 livres pour son cheval et son domestique. En réduisant ces deux derniers chiffres, qui semblent exagérés ou mal placés, on arrive à un revenu net d'environ 1000 livres, et c'est ce que d'ailleurs déclara lui-même M. Fleury dans une autre circonstance (Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 1 V, 29).



Héraldique de Landujan


Lucius III

Landujan possédait un manoir de même nom qui donna naissance à une noble famille, très-considérée au moyen-âge, et dont on retrouve fréquemment les membres à la cour des ducs de Bretagne. La seigneurie de Landujan appartient d'abord aux seigneurs de Vitré (XIIème siècle), fondateurs de la paroisse qui aurait été placée à l'origine sous le patronage de Saint Tujean. La paroisse de Landujan est citée au XIIème siècle et appartient alors au Chapitre de Saint-Malo.

En 1229, la seigneurie de Landujan passe à la maison de Laval, par suite d'alliances. Plusieurs familles jouent à travers les siècles un rôle important : les Pontelain, les Bois- Hermé-Tirecoq, les Botherel, les Du Moulin-Tizon, les Guéhéneuc et les Ferron. On rencontre les appellations suivantes : Landugen (en 1427), Landugean (en 1513), Landujan (en 1516).






L'église Saint-Tudin (XVI-XVII-XIXème siècle). Dédiée à Saint Tudin, dont la fontaine est voisine, cette église conserve précieusement dans un reliquaire une portion du crâne de son saint patron. Au point de vue architectural, elle offre peu d'intérêt. Les sires de Montfort prétendaient y avoir originairement tous les privilèges de seigneur supérieur. Mais aux XVIème et XVIIème siècles les droits de fondation et prééminence appartenaient, semble-t-il, au seigneur du Bois-Hermé-Tirecoq, dont on voit encore les armoiries: d'argent à trois coqs de sable, becqués et barbelés de gueules, dans le sanctuaire, de chaque côté de la fenêtre du chevet, accompagnées de celles-ci: d'azur au lion léopardé d'argent, accompagné de trois étoiles, qui doit être de Guéheneuc (mal gravé), famille alliée aux Tirecoq. En 1682, René Ferron, seigneur de la Villaudon, de Léauville, etc., déclara jouir en l'église de Landujan des prééminences; mais il vendit les seigneuries du Bois-Hermé-Tirecoq et de Landujan à François Botherel, seigneur du Plessix-Botherel ou Plessis-Botherel. Aussi en 1774 René-Jean de Botherel, seigneur du Plessix, était-il regardé sans conteste comme seigneur supérieur, fondateur et prééminencier de Landujan. On voit encore dans cette église un tombeau-arcade qui passe pour être l'ancien enfeu des seigneurs du Plessix-Botherel (nota : En 1731, Mme du Plessix-Botherel se plaignit de ce que le recteur avait fait enlever de son banc seigneurial, au chanceau de l'église de Landujan, « une bille de bois servant de queue audit banc pour le service des domestiques de la maison du Plessix ». Dans le cimetière est une tombe du siècle dernier, portant les armoiries de Botherel: d'azur au chevron d'argent accompagné de trois croix pattées de même; on n'y voit ni nom, ni date, mais seulement les mots suivants: "Arrête, passant, prie pour un pauvre pécheur qui étoit hier ce que tu seras demain. Hic laborum meorum meta"). Les seigneurs du Bois-Hermé-Tirecoq possédaient aussi dans cette église une chapelle prohibitive avec un enfeu. En 1710, Jean du Breil, seigneur du Chalonge, y fut inhumé sous le crucifix, «proche le banc de la seigneurie du Bois Hermé ». D'autre part, en 1682, le seigneur du Moulin-Tizon, M. Brunet, déclarait également avoir en l'église de Landujan une chapelle prohibitive avec son banc, son enfeu et ses armoiries. En 1749, il est fait mention des confréries du Rosaire et du Saint-Sacrement, érigées dès lors à Landujan (Pouillé de Rennes). L'église est remaniée au XVIIIème siècle et en 1892: son porche abrite une porte en arc brisé provenant de l'ancienne église. On y trouve les armes des seigneurs du Bois-Hermé- Tirecoq et celles de la famille de Botherel, seigneurs du Plessis-Botherel (en La Chapelle- du-Fou) depuis le XVIIème siècle.

Le château du Plessis-Coudray ou Plessix-Coudray (XIXème siècle). Ce château remplace un ancien manoir qui a appartenu successivement aux familles Harel en 1427 et 1513, Botherel en 1774, Du Boishue (fin XVIIIème siècle), et de Guéhéneuc jusqu'en 1998.


Château du Plessis-Coudray au 19ème siècle



Château du Plessis-Coudray au 21ème siècle


De 1998 à 2020 la famille Rousselle, puis la famille Labrosse.


La chapelle privée à été reconstruite et date du milieu du XIXème siècle. La chapelle du Plessix-Coudray est un édifice moderne fort joli, bâti par la famille de Guéheneuc, propriétaire de ce manoir, et desservie naguère par M. l'abbé Théodore de Guéheneuc, décédé en 1878 (Pouillé de Rennes).



Chapelle du Château du Plessis-Coudray au 21ème siècle
Consacrée à la Sainte Vierge le 1 Août 1896


Source: Infobretagne

Ville proche
Brocéliande
Golf
Equitation
Landujan tourisme-broceliande.bzh Golf des Ormes FERME EQUESTRE DU TREGLODE
Montauban de Bretagne bonplanvoyage.fr Golf de St Malo JEAN BERNARD GAUTRON
Rennes Encyclopédie de Brocéliande Golf de Tréméreuc Ecole d'Equitation de Bédée-La Nouaye
Dinan lacdetremelin.com Golf de la Corbinais HARAS DE LA GERILLAIS
St Malo bretagne.com Cap Malo le Golf C E P C DE TREMELIN
Vannes detoursenfrance.fr Golf de Rennes Saint-Jacques ECURIES DES QUATRE ROUTES
Lorient broceliande.bike Golf de Cice-Blossac
St Brieuc routard.com Golf de la Freslonnière

© 2019 ASUBSTRA. Tous droits réservés.

Mentions légales